Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2020

Description des symptômes et des méthodes de traitement des hémorroïdes internes 2 degrés

La maladie elle-même comporte 4 stades, le premier se déroule presque imperceptiblement, mais le patient commence déjà à prêter attention au second. Les hémorroïdes du deuxième degré sont des vaisseaux variqueux avec formation de nœuds remplis de sang dans le rectum et autour de l'anus. A ce stade, ils acquièrent une taille importante et entraînent de graves conséquences.

Les hémorroïdes ont 4 étapes

Symptômes de la maladie

Les principales manifestations de la maladie:

  1. Au stade 2 des hémorroïdes, un corps étranger constant dans le rectum est fermement ressenti chez les patients. En effet, les nœuds ont atteint une taille assez importante afin de provoquer une gêne tout au long du temps, contrairement à la première étape.
  2. Le sentiment n'est pas complètement vide des intestins. Elle est également causée par des cônes et des matières fécales incomplètes.
  3. Constipation (constipation). En raison d'obstacles, les matières fécales sont plus difficiles à évacuer, à la suite de quoi les selles commencent à stagner et à se solidifier.
  4. Sang fréquent dans les selles, sur du papier hygiénique et même sur des sous-vêtements. Cela est dû au fait que lors de la selle, les cônes sont endommagés et, en raison de la grande quantité de sang accumulée, un saignement modéré commence.
  5. Démangeaisons brûlantes. Avec des dommages et une inflammation de la surface des ganglions, le mucus commence à se démarquer, ce qui irrite le canal anal et l'anus.
  6. Le symptôme le plus visible est la perte périodique de bosses lors des selles. Au 2e stade des hémorroïdes, les nœuds retournent indépendamment dans le rectum. Cependant, à chaque exacerbation, le processus deviendra plus difficile et finira par perdre la possibilité d'autorégulation.
La constipation est l'un des symptômes des hémorroïdes.

Manifestations et signes de la maladie

C’est au deuxième stade des hémorroïdes que les médecins détectent les varices d’un patient, ce qui provoque son apparition. Si au premier stade, il est impossible de dire avec précision qu'une personne a des hémorroïdes, alors dans la deuxième étape, vous pouvez déjà voir les manifestations visuelles et les ressentir en marchant.

Il est très difficile de diagnostiquer indépendamment les hémorroïdes internes du 2e degré, car les joints des nœuds sont situés à l'intérieur.

Quels sont les principaux signes d'hémorroïdes internes du deuxième stade? Les signes comprennent:

  • augmentation des saignements en allant aux toilettes "en grand",
  • démangeaisons et inconfort accrus dans l'anus,
  • sensation de corps étranger à l'intérieur de l'intestin,
  • les selles provoquent de la douleur,
  • parfois les hémorroïdes peuvent tomber de l'anus lors de l'effort,
  • constipation
  • lors de la marche et de l'activité physique active, un inconfort constant est ressenti.

Hémorroïdes de la deuxième étape. Causes d'occurrence

Les médecins disent que la maladie est causée par une combinaison de nombreuses raisons. L'accès intempestif à un médecin et l'ignorance des symptômes au stade initial du développement de la maladie conduisent également à son aggravation.

Facteurs affectant le développement de la maladie:

  • travail sédentaire ou debout, et un mode de vie sédentaire. Avec ces aspects, votre corps devient plus lent, votre métabolisme ralentit et votre circulation sanguine s'aggrave,
  • manger de grandes quantités d'aliments frits et gras, de plats épicés et de nourriture de rue. Tout cela viole le métabolisme et le tractus gastro-intestinal,
  • l'hérédité. Souvent, la cause du développement de la maladie est une prédisposition génétique, surtout si vous êtes sujet à une thrombose,
  • maladies chroniques de fond
  • la conséquence des blessures à la naissance et des efforts de tension sévères,
  • abus d'alcool et tabagisme. Cela affecte tout le corps et, en particulier, le sang, en aggravant son état,
  • levage de poids constant
  • ignorant les premiers symptômes.

La combinaison de toutes les raisons ci-dessus se développe comme une boule de neige et conduit au développement de la maladie.

Une mauvaise alimentation peut entraîner des hémorroïdes.

À quel médecin dois-je aller?

Si vous soupçonnez des hémorroïdes, vous devez vous débarrasser de l'embarras inutile et consulter un proctologue à la clinique. Exactement les coloproctologues traitent cette maladie à tous les stades.

Et que faire quand il n'y a pas de proctologue dans sa propre clinique? Dans ce cas, vous pouvez consulter un chirurgien ou un médecin généraliste. Vous pouvez rechercher des spécialistes dans des cliniques privées, mais pour cela, vous devrez calculer votre budget.

Ne jamais se soigner soi-même, une mauvaise utilisation de médicaments ou un traitement inefficace ne fera qu'aggraver la situation, et les hémorroïdes se développeront davantage, lorsqu'il n'y aura plus d'intervention chirurgicale.

Diagnostic

La maladie a non seulement des stades, mais aussi des formes de sa manifestation. On distingue les hémorroïdes externes et internes de 2 degrés. Avec une manifestation externe, les nœuds sont situés autour de l'anus, ayant une taille assez grande et une couleur bleu foncé, en raison de l'accumulation de sang en eux. Cela provoque un inconfort lorsque vous marchez et êtes assis sur une chaise.

À ce stade, les patients utilisent généralement des anneaux en caoutchouc spéciaux avec un trou au milieu. En étant assis dessus, il n'y a pas de pression sur l'anus.

La détection des hémorroïdes internes de stade 2 est un peu plus compliquée. Les bosses sont situées dans le rectum et nécessitent un examen des doigts ou l'utilisation d'outils. Il y a des cas où les patients sont diagnostiqués non pas avec des hémorroïdes internes du 2e degré, mais avec des polypes du rectum. Il s'agit d'une augmentation du tissu muqueux d'une forme sphérique ou champignon. Pour établir un diagnostic précis, une anoscopie est réalisée, vous permettant de visualiser jusqu'à 10 cm du rectum, ainsi que la sigmoïdoscopie. La deuxième procédure a plus de fonctionnalités et examine jusqu'à un quart de mètre de l'intestin. Lorsque le médecin détermine le stade exact, un traitement approprié 2 ou un autre stade établi est prescrit.

Traitement des hémorroïdes internes 2 degrés

Un véritable professionnel dans son domaine, lors de la détection des hémorroïdes internes de stade 2, insistera sur un traitement conservateur, c'est-à-dire sans l'aide d'une intervention chirurgicale. Pour ce faire, il proposera de prendre des médicaments spéciaux sous forme de comprimés, pommades, suppositoires. L'utilisation de méthodes de médecine traditionnelle n'est pas exclue.

Comment traiter les hémorroïdes 2 cuillères à soupe.

Avant de corriger l'enquête, la cause doit être éliminée. Passez en revue votre alimentation pour les hémorroïdes et établissez une alimentation équilibrée. Commencez à faire de petites pauses pendant le travail pour être un peu comme. Le traitement de la deuxième étape des hémorroïdes implique une gamme complète de médicaments: comprimés, pommades et suppositoires.

Il est recommandé de faire attention aux veines et aux vaisseaux du rectum. Pour cela, des médicaments très courants sont prescrits pour la thrombose ou les varices - Troxivazin, Detralex.

Ils sont pris pendant plusieurs mois. Pour une exposition directe, en particulier pour une manifestation externe, une pommade d'hémorroïdes aide bien. Pour éliminer la douleur, utilisez des bougies:

Le traitement du deuxième stade des hémorroïdes nécessite presque toujours une intervention chirurgicale. Seuls les médicaments ne peuvent plus faire face. Cependant, dans le cas d'une maladie peu avancée, des procédures mini-invasives sont réalisées. Il existe de nombreuses méthodes de traitement de ce type; le médecin choisit individuellement la méthode opératoire pour chaque patient.

Le traitement des hémorroïdes du 2ème degré est la procédure la plus courante de "désartérisation". Elle est réalisée à l'aide d'un appareil spécial inséré dans le rectum. Il dispose de capteurs à ultrasons pour détecter les artères qui alimentent les nœuds. Ils sont pressés à travers un petit trou dans l'appareil à l'aide d'un fil spécial auto-absorbable. Après l'arrêt du flux sanguin et des médicaments supplémentaires, les ganglions commencent à absorber et à être rejetés.

Désestérification des hémorroïdes

Médicaments sclérosants. Parfois, les médecins s'injectent directement dans les bosses. Ils introduisent un outil spécial qui arrête la puissance du nœud. Bientôt, le nœud meurt simplement. L'inconvénient de cette procédure est qu'elle doit être répétée environ une fois par an.

Ligature avec anneaux en latex. Dans ce cas, un anoscope spécial est inséré dans le rectum, à l'aide duquel la base du nœud est bandée avec un anneau en latex. Après une semaine et demie à deux semaines, il meurt et repart avec la bague. La procédure peut être comparée à la fabrication d'une queue de cheval.

Parfois, les patients, sachant que les nœuds sont endommagés lors des selles, tentent de rendre ce processus plus rare en jeûnant. De telles actions sont complètement fausses et entraînent des conséquences négatives. Sans une bonne nutrition, le tractus gastro-intestinal est perturbé et son tonus musculaire diminue, ce qui conduit à la constipation. Lui, à son tour, peut aggraver la maladie.

Voie médicamenteuse

Le traitement des hémorroïdes internes de la deuxième étape commence par la stabilisation des intestins, pour cela le traitement le médecin prescrit des médicaments contenant des enzymes qui soutiennent la microflore intestinale et affectent sa motilité. Ces médicaments comprennent Vestal et Regulax.

Aussi optionnel régime riche en fibres, vous devez manger plus de légumes et de fruits tout en buvant au moins deux litres d'eau afin que les selles ne se condensent pas et ne provoquent pas de douleur lors des selles. Vous devez abandonner les mauvaises habitudes pendant le traitement.

Une attention particulière est accordée aux médicaments qui tonifient les parois des veines. Avec leur aide, non seulement la maladie elle-même est traitée, mais aussi les causes qui ont provoqué son apparition.

Par exemple, les gouttes Eskusan de marronnier d'Inde sont un tel médicament, la pommade Troxevasin et Detralex peut également être prescrite, ce qui affecte l'élasticité des parois des vaisseaux.

Tout traitement ultérieur dépendra des symptômes de la maladie. Si le patient est très sensible à la douleur, les analgésiques sont prescrits sous forme de pommades ou de suppositoires (Nefluan, Ultraproct, Proctoglivenol), les comprimés dans ce cas sont mal adaptés, car les médicaments locaux sont efficaces pour les hémorroïdes. Les bougies Relif et Anestezol aident très bien.

Pour ceux qui saignent pendant les selles, des suppositoires contenant du fibrinogène et de la thrombine sont prescrits, qui forment un film spécial sur le site et ne permettent pas aux saignements sévères de s'ouvrir.

Action Moyens
Suppositoires anti-hémorroïdes et onguents d'action généraleProctosedylus, soulagement
Vénotonique et angioprotecteursDetralex, Venosmin, Troxevasin
LaxatifsDufalac, Normase
CorticostéroïdesPrednisone

Méthodes folkloriques

Pour le traitement des méthodes traditionnelles des hémorroïdes les herbes sont activement utilisées: calendula, sauge, inflorescences de camomille.

Habituellement, les teintures sont faites à partir d'eux, pour cela, ils prennent de l'herbe et de l'eau dans des proportions égales et insistent sur le mélange résultant pendant un certain temps. Ensuite, des compresses sont faites à partir de la teinture et appliquées sur le point sensible.

Ok bains sédentaires aux herbes aident. Pour ce faire, une décoction à base de plantes est versée dans le bol et de la propolis est ajoutée. Dans un tel bain, vous devez vous asseoir jusqu'à ce que l'eau refroidisse.

Comme dans les méthodes traditionnelles de traitement de cette maladie, la thérapie vise principalement à restaurer le bon fonctionnement de l'intestin. Pour cela les teintures d'écorce d'argousier, de feuilles d'ortie, de feuilles de menthe et de racine de réglisse sont acceptées.

La matière première est mélangée et tous les 3 grammes du mélange sont dilués avec 200 ml d'eau bouillante. La composition est infusée pendant une heure, puis filtrée et consommée 100 ml 2 fois par jour pendant 2 mois.

Et le remède le plus efficace contre les hémorroïdes est une bougie faite de pommes de terre. Pour ce faire, un petit morceau en forme de manche est découpé dans du tubercule frais, soigneusement broyé afin de ne pas endommager la paroi intestinale, et inséré dans l'anus avant le coucher.

L'utilisation de jus et de pulpe de citrouille est bonne pour les hémorroïdes. Il suffit de boire 100 ml. jus par jour et manger environ une livre de pulpe.

Méthodes mini-invasives

Est-il possible de récupérer sans chirurgie? Il est réel de guérir les hémorroïdes internes du deuxième stade sans chirurgie.

Cependant, si les suppositoires, les onguents et les comprimés ne contribuent guère à l'aide, des mesures minimalement invasives et radicales pour lutter contre la maladie sont utilisées. Chacune des méthodes a ses propres caractéristiques, la seule chose qui les unit est un haut niveau d'efficacité, dans près de 90% des cas, une récupération complète est constatée.

L'inconvénient est le coût plus élevé, ainsi que les rechutes possibles après 3-5 ans. Les avantages des méthodes mini-invasives sont leur vitesse; pas plus d'une demi-heure n'est allouée à toutes les procédures.

Les mini-opérations sont presque indolores, il n'y a aucun risque de saignement, en outre, avant leur mise en œuvre ne nécessite pas de préparation spéciale, des lavements, etc.

Que peut-on attribuer aux méthodes mini-invasives? Enlèvement au laser des cônes hémorroïdaires, utilisation du rayonnement infrarouge, des anneaux en latex et de la ligature vasculaire par ultrasons, ainsi que de la résection longue.

Traitement des hémorroïdes 2 étapes à domicile

Les patients se tournent souvent vers des méthodes folkloriques. Utiliser toutes sortes de décoctions, cataplasmes et bains. Il n'y a rien de mal à cela. Mais n'oubliez pas que le traitement des hémorroïdes du 2e degré est nécessaire comme prescrit par un proctologue qualifié. Et la médecine traditionnelle ne peut être que de nature concomitante.

Recettes folkloriques pour les hémorroïdes du 2ème degré:

  • boire un verre de jus de choucroute quatre fois par jour avant les repas.
  • prendre 2 cuillères à café de racines de pissenlit achetées dans une pharmacie, faire bouillir de l'eau et laisser refroidir. Versez les pissenlits dans un verre d'eau froide et laissez reposer huit heures. Buvez l'infusion obtenue quatre fois au cours de la journée avant les repas.
  • suppositoires d'hémorroïdes à 2 degrés du miel confit (pendant 2-3 ans). Prenez du miel et ajoutez-y de la farine ou de la fécule de pomme de terre, mélangez jusqu'à obtenir une consistance ferme pour former une bougie. Mettez-le la nuit, cela aidera à faire naître, à ce stade, une douleur.
Bougies pour hémorroïdes à 2 degrés du miel confit
  • faire bouillir pendant 10 minutes 1 cuillère à soupe d'ortie dioïque diluée avec 1 verre d'eau. Laisser infuser en refroidissant, puis filtrer correctement et boire une cuillère 5 fois par jour.
  • Pommade hémorroïde à base de Mumiyo. Prenez une portion d'une pilule de la taille d'une tête d'allumette, mélangez avec du miel. Lubrifiez la zone à problème avec la masse résultante.

Ne commencez pas la maladie. Hémorroïdes 2 étapes - ce n'est pas une phrase. Les nœuds du rectum au deuxième stade peuvent être facilement retirés. L'essentiel est de ne pas laisser la maladie dériver.

Causes de pathologie

La principale raison du développement des hémorroïdes du 2e degré est la chronicité du premier stade de la maladie en raison du manque d'accès à un médecin, à une thérapie rapide. L'inflammation des cavités veineuses qui en résulte peut avoir une localisation interne ou externe. La forme combinée de maladie hémorroïdaire est la plus grave. Il provoque des hémorroïdes de varices progressives de stade 2, associées à une vasodilatation, une altération de la circulation sanguine dans la région anorectale et une stagnation.

Les ganglions hémorroïdaires augmentent de taille, sont blessés à chaque acte de défécation, saignent, une infection secondaire se joint, adjacente au tissu rectal, est impliquée dans le processus pathologique. La formation de cônes d'hémorroïdes, caractéristique de la pathologie de stade 2, s'accélère, provoquant des facteurs:

  • manque d'exercice
  • haltérophilie
  • la malnutrition
  • mauvaises habitudes
  • Mode de vie "sédentaire"
  • constipation
  • prédisposition héréditaire
  • exacerbation de maladies somatiques associées à des pathologies vasculaires,
  • grossesse, accouchement.

En soi, le deuxième degré d'hémorroïdes ne se produit jamais, seulement - comme une continuation non traitée du premier.

Signes de maladie hémorroïdaire stade 2

Au deuxième stade du développement du processus pathologique, la maladie est chronique. Des exacerbations d'hémorroïdes se produisent, mais cela est dû à la fixation d'une infection secondaire ou d'une atteinte, une thrombose des ganglions, ce qui se produit rarement.

Le principal symptôme des hémorroïdes chroniques stade 2 - prolapsus des hémorroïdes pendant la selle, avec une tension excessive. Cela s'applique à la localisation interne des nœuds et, en règle générale, oblige le patient à consulter un médecin. Une caractéristique de ce prolapsus des cavités hémorroïdaires est leur retour indépendant à leur place après normalisation de la pression intra-abdominale.

De plus, les hémorroïdes internes et externes du deuxième degré ont leurs propres symptômes.

Interne

Le tableau clinique de la pathologie est brillant:

  • la douleur lors de la défécation est constante (les nœuds sont gros, blessés par les matières fécales),
  • les fissures anales se rejoignent, des saignements rectaux se produisent à chaque effort,
  • les cavernes rectales deviennent enflammées, au stade de l'exsudation, le liquide commence à suinter du rectum, ce qui provoque des démangeaisons, des brûlures et un mouillage de la peau de la région anorectale,
  • une infection secondaire se produit, l'inflammation se propage aux organes pelviens,
  • au deuxième stade, des exacerbations prolongées se produisent constamment, provoquant une gêne pour une personne, réduisant la qualité de vie,
  • dans le rectum, il y a une sensation de corps étranger.

La douleur pendant les selles fait qu'une personne évite artificiellement les selles, elle commence à avoir peur de pousser. En conséquence, il y a un compactage des excréments, la constipation, qui ne fait qu'exacerber la situation avec les hémorroïdes du 2e degré.

Les ganglions internes ne peuvent être considérés que par anoscopie: ils sont grands, cyanotiques, œdémateux, enflammés, recouvrent souvent la lumière du rectum.

Externe

Les symptômes des hémorroïdes externes sont évidents:

  • les cônes hémorroïdes sous-cutanés gonflent, augmentent de taille,
  • ils commencent à se tordre sous un stress excessif,
  • vider l'intestin peut provoquer des douleurs,
  • en raison de l'inflammation, des fissures périanales apparaissent, des démangeaisons, de l'eczéma de l'anus,
  • l'infection secondaire se joint, ce qui provoque le développement d'une paraproctite.

Des traces de sang sur du papier toilette après la défécation devraient obliger le patient à consulter un proctologue. Tous les symptômes des hémorroïdes de la deuxième étape sont une raison pour une attention médicale immédiate, car à ce stade, le traitement est possible sans chirurgie.

Diagnostics

Dans la deuxième étape, les hémorroïdes peuvent être détectées en utilisant plusieurs méthodes de diagnostic.

L'examen visuel de la région anorectale révèle des nœuds externes. De plus, l'historique recueilli aide à établir la cause première de la maladie hémorroïdaire. Assurez-vous de faire des recherches pour ne pas manquer la forme combinée du processus pathologique.

Les hémorroïdes internes nécessitent un examen instrumental. Algorithme de diagnostic dans ce cas:

  • la palpation du rectum est le moyen le plus simple de diagnostiquer de manière fiable les hémorroïdes,
  • anoscopie obligatoire - examen du rectum avec un miroir rectal afin de visualiser l'état des nœuds, leur localisation,
  • si nécessaire, une sigmoïdoscopie est prescrite - examen de la muqueuse rectale avec un rectoscope à une profondeur pouvant atteindre 30 cm (présence de cônes, fissures, cicatrices),
  • si le proctologue a trouvé une formation ressemblant à des polypes ou à une tumeur, une biopsie est réalisée avec un examen histologique obligatoire,
  • dans les cas complexes, ils recourent à la coloscopie - un examen total de la muqueuse du gros intestin par anesthésie ou irrigoscopie - un examen de la lésion par contraste et radiographie,
  • il est nécessaire d'effectuer un coprogramme pour déterminer l'état de la microflore intestinale,
  • analyse des selles de sang occulte,
  • OAC et OAM - comme dépistage de l'état général du patient.

Plus tôt le patient se tourne vers un proctologue pour obtenir de l'aide, plus le diagnostic est facile.

Traitement des hémorroïdes 2 degrés sans chirurgie

La base de la thérapie au deuxième stade de la maladie hémorroïdaire est un traitement complet, comprenant une combinaison de médicaments de différents groupes pharmacologiques et des techniques mini-invasives. Seulement dans les cas extrêmes, les hémorroïdes compliquées de 2 étapes sont traitées rapidement. Les remèdes populaires sont présents en arrière-plan, ne peuvent pas remplacer les médicaments, nécessitent une coordination obligatoire avec un médecin.

Préparations orales

La thérapie conservatrice des hémorroïdes du 2e degré peut être effectuée à domicile, comprend l'utilisation de comprimés, de capsules, de suppositoires, de pommades, en tenant compte des indications et contre-indications de leur utilisation, qui sont individuelles pour chaque patient.

Il faut souligner que la composition combinée d'agents pour le traitement des hémorroïdes rend leur division en groupes plutôt arbitraire, car le spectre d'action de chaque médicament est multiforme.

Les principaux médicaments sont présentés dans le tableau.

Médicaments vénotoniques

Vénotonique - la base de la thérapie conservatrice des hémorroïdes de la deuxième étape, sa base. L'essence de l'action des médicaments est d'augmenter le tonus veineux, de renforcer la paroi veineuse, de normaliser le flux sanguin au niveau de la zone anorectale. Efficace dans toute localisation d'hémorroïdes.

Nom du médicamentCoût en roubles
DetralexPilules - 640
DiosminPilules - 565
VazoketPilules - 600
AscorutinePilules - 40
TroxérutinePilules - 330
Phlebodia 600Pilules - 850
VénusPilules - 490
AescusanPilules - 200
Solution pour administration orale - 149
Gouttes à l'intérieur - 231
VenorutonPilules - 300
Doppelherz VenotonicGouttes pour administration orale - 370
AngionormPilules - 461
TroxevasinPilules - 300
Fort de GinkorPilules - 550
Hamamelis DNSuppositoires - 100
Granulés pour administration orale - 72

AINS - anti-inflammatoires

Anti-inflammatoires non stéroïdiens - utilisés pour soulager simultanément la douleur et l'inflammation avec une disposition externe et interne des cônes.

Nom du médicamentCoût en roubles
DiclofénacPilules - 12
NaklofenPilules - 69
Ampoules pour injection - 68
NisePilules - 182
VoltarenPilules - 99
NimésulidePilules - 29 roubles
IndométhacinePilules - 15

Que se passe-t-il après le premier stade des hémorroïdes?

L'inflammation des ganglions hémorroïdaires est divisée en plusieurs types. Le passage au deuxième degré est associé à une évolution chronique de la pathologie. La maladie survient à la fois avec la présence de cônes sur la face interne du rectum et près de l'anus.

Cependant, les hémorroïdes chroniques combinées du 2e degré sont isolées lorsque le patient présente une inflammation à l'intérieur et à l'extérieur. Le développement d'une maladie avec des lésions internes et externes est classé comme une manifestation grave. Ce type est capable d'accompagner les hémorroïdes à 2 degrés bien sûr.

Dans ce cas, l'infection des ganglions augmente en raison de la forte probabilité de lésions tissulaires lors des selles.

Les hémorroïdes internes ou externes au stade 2 sont caractérisées par des varices. Cela est dû à l'expansion des vaisseaux sanguins et à la stagnation du sang en eux. Au cours du deuxième degré du processus inflammatoire, une augmentation des nœuds se produit, ce qui entraîne des conséquences désagréables.

Qu'est-ce qui mène à la pathologie de stade 2?

La principale raison du développement des hémorroïdes est la transition d'un degré. Cela est dû à des facteurs provoquants. Si la maladie n'est pas trouvée au 1er stade de développement, le patient continue de mener une vie normale. Par conséquent, une aggravation du processus inflammatoire se produit.

Les facteurs de développement des hémorroïdes en 2 étapes sont:

  • diminution ou augmentation de l'activité physique,
  • mauvaise alimentation avec des graisses et des glucides,
  • prédisposition corporelle
  • maladies d'autres systèmes sous une forme chronique.

Si les hémorroïdes sont passées du premier degré au second, le patient a alors une forme chronique. La maladie s'aggrave, associée à des symptômes provoquants.

Surtout si le travail du patient implique un travail physique intense. Pour le développement du processus inflammatoire est une combinaison de facteurs.

Par conséquent, les personnes ayant une prédisposition génétique sont sujettes aux hémorroïdes à 2 stades de développement.

Hémorroïdes 2 degrés: le tableau clinique

Lorsque les hémorroïdes internes du 2e degré sous une forme chronique se produisent, un prolapsus de ganglions est considéré comme un signe prononcé. Cela est dû à l'augmentation de la taille des cônes.

La première fois après la défécation, l'inflammation est éliminée indépendamment. Si vous ignorez le symptôme, le patient devra aider à réintroduire le nœud hémorroïdaire. La maladie s'accompagne d'une constipation fréquente.

Par conséquent, un prolapsus répété du cône ne se produit pas par lui-même.

Avec les hémorroïdes externes et internes du deuxième stade, des saignements fréquents se produisent. Le processus se manifeste en raison d'une augmentation de la taille du cône et après la selle.

Au deuxième stade de l'inflammation ganglionnaire, le patient présente les symptômes suivants:

  • vidange rectale incomplète,
  • douleur intense pendant les selles,
  • démangeaisons et brûlures
  • inclusions de sang dans les fèces,
  • constipation persistante ou selles molles,
  • perte de cônes.

Lorsque des hémorroïdes surviennent, une douleur survient. Afin de ne pas endurer d'inconfort, le patient essaie de reporter son départ aux toilettes.

Cela aggrave l'état de santé et conduit à une constipation de nature psychogène. Un prolapsus fréquent des cônes provoque la progression des hémorroïdes du stade 2 et la transition vers une forme chronique.

Pour le traitement, des méthodes d'intervention chirurgicale peuvent être nécessaires.

Parfois, la perte de ganglions hémorroïdaires est confondue avec l'apparition de néoplasmes près de l'anus. Pour vous assurer de l'évolution des hémorroïdes, il est recommandé de faire attention à la douleur. Si les nœuds sont endommagés, les cônes s'enflamment et apportent un inconfort supplémentaire.

Méthodes de diagnostic d'une maladie

Il suffit de déterminer le type externe de la maladie par palpation. Cependant, avec les hémorroïdes internes du 2e degré sous une forme chronique, la détermination de l'inflammation est plus compliquée. Dans ce cas, les formations sont situées sur les parois du rectum. Pour commencer, le proctologue procède à un examen des doigts.

Parfois, au lieu d'une inflammation des ganglions hémorroïdaires, la formation de polypes rectaux est diagnostiquée. Dans ce cas, en apparence, les cônes sont de forme champignon ou sphérique.

Pour des diagnostics supplémentaires, utilisez les méthodes suivantes:

Pour vérifier l'exactitude du diagnostic, le patient subit une anoscopie, où il regarde jusqu'à plusieurs centimètres de la muqueuse rectale. De plus, la sigmoïdoscopie est utilisée, ce qui vous permet d'examiner en profondeur la zone enflammée. Après avoir déterminé le diagnostic, le médecin analyse les données et identifie le stade.

Quelles méthodes sont utilisées pour traiter l'inflammation des hémorroïdes?

Après avoir établi un diagnostic, le médecin prescrit une thérapie complexe. Dans les cas extrêmes, une intervention chirurgicale est utilisée pour traiter les hémorroïdes de grade 2. La thérapie générale commence par des méthodes traditionnelles et conservatrices.

Pour que le patient ait un effet positif, il doit suivre les recommandations et les instructions du médecin. Vous ne pouvez pas arrêter le traitement médicamenteux si les symptômes sont résolus.

Le traitement conservateur des hémorroïdes sans chirurgie à 2 stades de développement est retardé pendant longtemps.

Méthodes instrumentales

Pour le traitement des hémorroïdes internes et externes du 2e degré sous forme chronique, il est recommandé d'utiliser des méthodes instrumentales. Pour cela, des techniques mini-invasives sont utilisées. L'utilisation de telles méthodes d'intervention chirurgicale se caractérise par un faible niveau de blessures. Les médecins prescrivent des méthodes instrumentales en raison des résultats négatifs de la pharmacothérapie et de l'alimentation.

Pour choisir une méthode de technique mini-invasive, un diagnostic et un examen approfondi du patient sont nécessaires.

Les méthodes de traitement suivantes sont considérées comme des lésions tissulaires mineures:

Il existe des caractéristiques du traitement des hémorroïdes internes avec saignement, où la méthode de désertification est utilisée. La technique est réalisée en utilisant la ligature des artères qui sortent dans l'hémorroïde. Le médecin devra trouver tous les vaisseaux dans la zone touchée à l'aide d'un anoscope.

Il y a un capteur spécial dans l'appareil. Lorsqu'une artère est détectée, les branches sont ligaturées avec du matériel. Après un certain temps, la connexion se résout d'elle-même. Puis le vaisseau situé dans le nodule meurt.

Après un certain temps, la congestion veineuse est remplacée par du tissu conjonctif.

Pour prévenir les hémorroïdes avec saignement, la sclérothérapie est utilisée. La procédure est réalisée à l'aide de médicaments spéciaux. Ils sont injectés dans la congestion veineuse et le processus de collage des vaisseaux se produit.

Après un certain temps, l'hémorroïde disparaît. La sclérothérapie est réalisée sous anesthésie locale. Une telle opération ne représente pas de conséquences désagréables pour le patient.

Après avoir supprimé les nœuds de récupération, il y a une courte période.

La cryodestruction est effectuée à l'aide d'azote liquide. La destruction des congestions veineuses se produit sous l'influence de la basse température. Après cela, les zones enflammées gèlent et meurent. La technique est indolore et après la procédure, le patient n'a pas de saignement.

Le rayonnement infrarouge est utilisé pour supprimer les nœuds. La procédure est effectuée à l'aide d'un appareil qui envoie un faisceau dans la zone affectée. Dans ce domaine, le processus de coagulation des substances protéiques se produit. Le sang cesse de couler dans la bosse et sèche.

Si les ganglions hémorroïdaires du patient ont commencé à se former en 2 étapes, la ligature est utilisée. La technique est réalisée à l'aide d'anneaux en latex, contractés sur la base d'une inflammation. Dans ce cas, le sang cesse de couler dans la zone affectée. Après un certain temps, le cône sèche et quitte le rectum de lui-même.

L'utilisation de toute technique mini-invasive pour enlever les nœuds ne combat pas la source de la maladie. Par conséquent, après un certain temps, des signes de manifestation d'hémorroïdes du 2e degré ou de transition vers des stades tardifs apparaissent.

Prescription de médicaments

Pour le traitement des hémorroïdes de la deuxième étape, les médecins prescrivent des préparations enzymatiques. Les médicaments aident à normaliser la microflore intestinale et sa motilité. Ces médicaments comprennent:

La pharmacothérapie comprend des médicaments pour augmenter le tonus vasculaire. Parmi ces médicaments, Detralex et Troxevasin sont utilisés. Les médicaments sont utilisés sous forme de pommades ou de crème. Si le patient se plaint d'inconfort dans l'anus, alors prescrivez des médicaments à effet combiné. Pour éliminer l'inconfort, des analgésiques Aurobin, Proctoglivenol et Ultraproct sont utilisés.

Le traitement de l'inflammation du 2e degré est effectué avec la nomination de suppositoires rectaux. En cas de thrombose des ganglions enflammés, des anticoagulants locaux sont utilisés. Sinon, des médicaments à effet combiné sont prescrits, notamment l'hépatrombine G et le proctosedil.

Pour éviter les saignements d'hémorroïdes, le patient se voit prescrire des suppositoires avec de l'adrénaline. De plus, il est nécessaire de prendre des médicaments topiques contenant de la thrombine et du fibrinogène. Lorsque des médicaments sont injectés dans la lumière du canal anal, les substances se dissolvent.

Thérapie dans les remèdes populaires

Pour l'efficacité du traitement des hémorroïdes 2 étapes à la maison, utilisez des remèdes populaires. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter votre médecin. Les recettes alternatives sont considérées comme une thérapie supplémentaire au traitement général.

À la maison, il est recommandé au patient de faire des bains à partir de plantes. La procédure aide à soulager l'inflammation et les démangeaisons anales. Dans ce cas, le médecin sélectionne le bon type de bains sédentaires.

Pour ce faire, utilisez souvent une infusion de camomille, de feuilles de bouleau et d'hypericum.

En outre, en médecine populaire, il existe des suppositoires faits maison. L'utilisation de bougies de pommes de terre, de miel ou de propolis aide à soulager l'inflammation et la douleur. Pour le saignement, des suppositoires de glace sont utilisés. Les moyens sont préparés à partir d'infusions congelées et de décoctions de plantes. Les bougies glacées aident à prévenir les saignements et à éliminer la douleur.

Pour éliminer l'inflammation, il est recommandé d'utiliser des compresses et des lotions. Une serviette ou une gaze est humidifiée dans une décoction d'herbes ou d'un autre médicament et appliquée sur l'anus. Si nécessaire, le tissu est fixé avec un plâtre médical.

En plus des approches de base du traitement des hémorroïdes, l'utilisation de remèdes populaires nécessite la consultation d'un médecin. Certains médicaments et herbes peuvent provoquer une réaction allergique. Par conséquent, les femmes enceintes devraient adhérer aux méthodes traditionnelles de thérapie.

Prévention et recommandations pour la maladie

Après une intervention chirurgicale pour retirer les hémorroïdes, des rechutes peuvent survenir après un certain temps. Par conséquent, il est recommandé au patient de respecter les prescriptions du médecin.

Il est impossible de se débarrasser complètement des hémorroïdes, pour cela, vous devrez changer votre style de vie. Tout d'abord, vous devez considérer votre alimentation. Pour cela, les plats nocifs sont exclus de la nutrition.

Pour améliorer la digestion, il est utile d'inclure des produits laitiers à teneur moyenne en matières grasses.

L'activité physique devient un facteur fondamental dans le développement des hémorroïdes. Le patient est tenu de maintenir une charge moyenne sur le corps. Pour cela, les promenades, la natation et les exercices aident. Pour que l'inflammation ne s'infecte pas ou ne commence pas à se développer davantage, il est nécessaire de maintenir sa propre hygiène.

L'évolution des hémorroïdes à 2 stades de développement est associée à la transition de la maladie au premier degré. Dans ce cas, les cônes tombent souvent et s'auto-corrigent.

Après un certain temps, le nœud doit être réinjecté au patient. Dans le même temps, les hémorroïdes peuvent être traitées au stade 2 en utilisant plusieurs méthodes où des procédures mini-invasives et une pharmacothérapie sont utilisées.

La médecine traditionnelle est utilisée après consultation de votre médecin.

Les informations sur notre site Web sont fournies par des médecins qualifiés et sont à titre informatif uniquement. Ne vous auto-médicamentez pas! Assurez-vous de contacter un spécialiste!

Rumyantsev V.G.34 ans d'expérience.

Gastroentérologue, professeur, docteur en sciences médicales. Prescrit des diagnostics et effectue un traitement. Expert du groupe pour l'étude des maladies inflammatoires. L'auteur de plus de 300 articles scientifiques.

Recommandé: Comment utiliser l'huile d'argousier pour les hémorroïdes

Hémorroïdes 2 degrés: traitement, symptômes et causes

Les hémorroïdes sont une maladie chronique des cavités veineuses du rectum inférieur. Il est appelé le «calcul de la civilisation».

Dans la population adulte, la distribution augmente avec l'âge de 10% à 35 ans à la moitié à 50 ans. Les hommes tombent un peu plus souvent malades que les femmes.

Les hémorroïdes de grade 2 en fonction de la gravité de l'évolution correspondent au prolapsus des ganglions internes dans le canal anal lors des selles avec retour indépendant sur le site une fois l'effort terminé.

L'interprétation est la même dans la classification existante selon Banov L.Jr. et Goligher.

L'explication ajoute que la condition s'accompagne de saignements ou se produit sans elle. La version russe de la deuxième étape implique la connexion des manifestations avec le début du mécanisme de décompensation: une augmentation et une extension des ganglions hémorroïdaires, une fixation altérée en raison de la perte de tonus du ligament de soutien de Parks.

Un cas rare de coïncidence des notions de "diplôme" et de "stade" dans la communauté internationale des médecins. Par conséquent, nous ne nous concentrerons pas sur cette attention des lecteurs.

Pourquoi les hémorroïdes s'aggravent-elles au stade 2?

L'absence de traitement rapide à un stade précoce de la maladie conduit à une progression régulière de la pathologie.

La thérapie doit être démarrée lorsqu'une personne attentive remarque des symptômes d'inconfort peu clair dans l'anus, parfois du sang sur du papier toilette après la selle, une sensation de corps étranger, des démangeaisons cutanées.

L'auto-guérison est impossible. La durée de la résistance d'un organisme dépend de nombreux facteurs, elle est déterminée par:

  • travailler en position longue "assise" ou "debout" - contribue à la stagnation du sang dans les parties inférieures du corps, à l'étirement et à la croissance des hémorroïdes,
  • faible mobilité, manque de marche - réduit le taux de processus métaboliques, ralentit le flux sanguin, provoque la constipation, cela rend toute réparation tissulaire difficile, rend une personne fatiguée pendant les selles,
  • une nutrition déséquilibrée, la prévalence d'aliments épicés dans le régime alimentaire, qui contribue à une augmentation du flux sanguin dans les intestins, un manque de légumes et de fruits (fibres), une envie de plats de viande gras et frits et de consommation d'alcool - elle perturbe la circulation sanguine dans la zone rectale en faveur de la marée, complique la digestion et s'accompagne de constipation ,
  • chez les femmes, la grossesse et l'accouchement, en particulier portant des jumeaux, polyhydramnios,
  • maladie intestinale chronique entraînant diarrhée ou constipation,
  • pathologie circulatoire qui viole l'écoulement veineux vers le ventricule droit,
  • haltérophilie, vélo et équitation, musculation,
  • la présence d'une grosse tumeur dans le bassin, comprimant les vaisseaux et les intestins,
  • immunité diminuée,
  • ignorer les conseils du médecin sur le traitement des premiers symptômes.

Sous l'influence de ces raisons, les corps caverneux sont détruits, des nœuds externes en forme de sac se forment sous la peau et à l'intérieur du rectum (moins souvent le processus se mélange, capturant les deux types de formations). En réponse à l'étirement, les cellules épithéliales produisent des kinines, qui provoquent une inflammation et contribuent aux caillots sanguins.

Progressivement, les parois des nœuds subissent des modifications dystrophiques et s'amincissent. Cela augmente la vulnérabilité des matières fécales solides, viole l'intégrité, se manifeste par des fissures, des saignements. L'adhésion à l'inflammation aseptique de la flore pathogène conditionnelle des bactéries intestinales se manifeste par une réaction inflammatoire prononcée.

Les changements dystrophiques affectent l'appareil de fixation des nœuds internes. Le ligament de Parks est étiré, permettant aux hémorroïdes de sortir dans l'anus. L'irritation sphinctérienne provoque une contraction réflexe des fibres musculaires. Par conséquent, avec les hémorroïdes internes au stade 2, une douleur paroxystique se produit en raison du pincement des ganglions.

Symptômes généraux du deuxième degré de la maladie

Pour les hémorroïdes du deuxième degré, les symptômes classiques de la maladie sont caractéristiques.

  • les patients ressentent constamment un corps étranger dans le canal anal, une vidange incomplète lors des selles, une amélioration temporaire se produit après une effusion de sang, puis le problème reprend, causé par une augmentation des ganglions hémorroïdaires, une mobilité accrue de l'apparence interne des formations,
  • le sang sur les fèces chez certains patients devient fréquent, chez d'autres il est complètement absent, des caillots peuvent apparaître,
  • la douleur est de nature douloureuse, localisée à l'intérieur de l'anus, indique une inflammation locale des ganglions ou une fissure rectale, à ce stade ne va pas aux tissus environnants, un changement de «contraction» est un signe de suppuration, il peut y avoir des attaques de douleur aiguë provoquées par un pincement des ganglions,
  • l'écoulement de mucus liquide de l'anus provoque une irritation de la muqueuse intestinale, la partie liquide du sang est ajoutée à la composition, qui est expulsée des ganglions, la présence d'un nombre important de leucocytes dans la décharge indique une inflammation active,
  • les pleurs de la peau contribuent au soutien des démangeaisons, se transforment en sensation de brûlure, les patients peignent le périnée, les petites pustules se rejoignent
  • la durée de la constipation augmente en raison d'une obstruction mécanique des selles, le contenu durcit et se dessèche.

Signes diagnostiques

Pour le diagnostic, un rôle important est joué par les signes objectifs obtenus à la suite de l'examen et de la palpation du canal anal.

Le patient doit se préparer à la procédure, nettoyer les intestins avec un lavement. Dans les bureaux spécialisés, les chaises sont utilisées pour une position confortable du patient.

Sinon, l'examen est effectué sur le canapé en position genou-coude ou sur le dos avec les genoux appuyés sur la poitrine.

Le médecin vérifie l'état de la peau autour de l'anus: rougeur, traces de grattage, pleurs, bosses externes agrandies sont visibles dessus, des ganglions internes rougis sortent lors de l'effort. Une différence importante par rapport au stade III est la réduction indépendante gratuite, le retour dans un lieu sans aide extérieure.

Avec un examen rectal numérique, il est possible d'évaluer le tonus du sphincter, la densité des nodules, la taille et la douleur.

L'anoscopie permet d'identifier le nombre de nœuds internes enflammés, l'état des tissus environnants, les fissures.

D'autres méthodes d'examen sont utilisées pour exclure les maladies oncologiques du bas intestin et des organes génitaux. Par conséquent, il est recommandé aux femmes de consulter un gynécologue, les hommes - un urologue.

Un gastro-entérologue examine la connexion des hémorroïdes avec une autre pathologie des organes digestifs des patients. Il est important de vérifier l'état du foie, de détecter l'hépatite et la cirrhose. Pour ce faire, effectuez des tests sanguins biochimiques.

Correction du mode de vie: régime, thérapie par l'exercice

Pour vous forcer à bouger davantage, il est pratique de commencer par la randonnée, en ignorant les véhicules sur le chemin du travail et du retour. Les mouvements des muscles squelettiques sont transmis aux vaisseaux et aux intestins sous forme de massage.

Par conséquent, il y a une restauration du tonus veineux, une augmentation du péristaltisme. Le complexe de thérapie par l'exercice comprend des exercices pour le plancher pelvien (Kegel), les muscles abdominaux.

Il est recommandé de les effectuer quotidiennement deux fois pendant 15 minutes.

La circulation sanguine améliore la natation, la gymnastique, la callanétique du stress statique, le Pilates.

Tout le monde ne peut pas changer de profession. Les choses les plus difficiles sont pour les chauffeurs des transports, les caissiers, les employés de bureau, les coiffeurs, les enseignants. Ils ont besoin de faire des pauses de cinq minutes, de marcher un peu pour se réchauffer, de faire des exercices sédentaires sur une chaise dure (pour réduire les muscles des fesses, le sphincter du rectum).

Les règles nutritionnelles pour les hémorroïdes nécessitent:

  1. Pour éliminer la constipation - arrêtez de manger des aliments gras à base de viande lourde frits et fumés, des confiseries, des bonbons. Vous pouvez manger de la viande bouillie, des plats de viande hachée, des soupes faibles en gras, du méli-mélo de légumes, des casseroles, des salades avec de l'huile végétale, des céréales, des produits laitiers.
  2. Exclure les substances qui irritent la muqueuse intestinale, dilater les vaisseaux artériels obtenus avec de la nourriture. Ceux-ci incluent tous les types d'alcool, les sauces épicées, les assaisonnements.
  3. Ajoutez des fibres et des fibres alimentaires à l'alimentation grâce au pain de son, aux betteraves, aux carottes, aux pruneaux, aux courgettes et aux aubergines.
  4. N'oubliez pas de boire de l'eau. Pour que les selles ne durcissent pas, vous devez boire jusqu'à 1,5 litre d'eau par jour.

Avec les maladies concomitantes du tube digestif, des préparations enzymatiques (Mezim forte, Créon, Pancréatine), des probiotiques (Bifidumbacterin, Bactisubtil, Bifiform) sont prescrits pour activer la digestion à l'aide d'une flore intestinale utile.

Thérapie conservatrice

La thérapie conservatrice est utilisée pour éliminer les symptômes, préparer la phase chirurgicale du traitement, dans la récupération postopératoire. Pour les patients âgés et affaiblis, c'est le seul moyen possible de soulager la maladie.

Afin de soulager l'inflammation locale et les spasmes du sphincter externe, des bains sessiles chauds avec l'ajout d'une solution faible de permanganate de potassium, des décoctions d'herbes médicinales sont recommandées. Ils sont effectués 2 fois par jour. Les suppositoires à l'extrait de belladone agissent rapidement, sont indiqués pour les douleurs intenses, les pincements suspectés.

Pour réduire la douleur, des onguents anesthésiques locaux et des suppositoires rectaux sont utilisés.

Ils comprennent l'anestézine, la novocaïne, la lidocaïne. Recommandé:

Pour soulager l'inflammation des ganglions, des suppositoires rectaux sont indiqués:

  • à la propolis, à l'huile d'argousier,
  • avec du diclofénac,
  • Proctosed,
  • Levomekol,
  • Pommade Vishnevsky,
  • Aurobin,
  • Ultraproct.

Important! Dans les cas difficiles, des médicaments hormonaux sont prescrits, mais il faut se rappeler que leur utilisation à long terme est impossible, car elle améliore les processus destructeurs de la muqueuse.

Les phlébotoniques contiennent des extraits de plantes, des flavonoïdes et des substances synthétiques (dobésylate de calcium). L'application de cours pour 2-3 mois de Detralex, Venarus, Flebodia 600 est montrée. Les patients âgés avec une bonne tolérance se voient prescrire des suppositoires rectaux avec de la nitroglycérine et de la nifédipine.

  • Avec une tendance à la thrombose (des caillots sanguins sont libérés avec des excréments), des bougies et une pommade contenant de l'héparine (hépatrombine, gel Lyoton, Nigepan) sont ajoutées au traitement.
  • Si les nœuds saignent, le médicament dans les suppositoires Natalsid est efficace.
  • Les bougies et les applications de pommade sont utilisées après les procédures hygiéniques, les bains.

Recettes maison

Comme remèdes maison, les guérisseurs traditionnels annoncent:

  • ingestion de jus de choucroute, baies de sorbier, melon, décoction de racines de pissenlit, feuilles d'ortie,
  • faire des suppositoires rectaux à partir de vieux miel confit (mélangé avec de l'amidon ou de la farine), de l'huile d'argousier, des pommes de terre fraîches, des momies.

Il adopte une approche critique des promesses de «se débarrasser pour toujours des hémorroïdes». La maladie provoque des rechutes, le traitement peut prolonger la période de rémission de plusieurs années.

Les personnes atteintes de maladies du système digestif doivent être particulièrement prudentes lors du traitement de la médecine alternative.

Vous ne pouvez pas prendre de décoctions à l'intérieur sans tenir compte de l'acidité du suc gastrique, de l'activité enzymatique du pancréas et de l'état des voies biliaires.

Il est conseillé d'utiliser des décoctions de camomille, calendula, sauge, ajoutées aux bains-marie utilisés pour le traitement hygiénique de l'anus.

Intervention non chirurgicale

La pathologie de stade II est la plus appropriée pour les méthodes minimalement invasives d'élimination des nœuds. Ils ne nécessitent pas d'hospitalisation, sont effectués en ambulatoire. L'action est conçue pour les formations de cicatrices et le rejet arbitraire après 7-10 jours:

  1. Sclérothérapie - un médicament spécial qui provoque la sclérothérapie est injecté dans le nœud externe avec une seringue. Non affiché lorsque les nœuds internes tombent. La méthode est complétée par une irradiation laser. Chez 38% des patients donne des rechutes.
  2. L'effet de coagulation (cautérisation) est obtenu en focalisant un faisceau lumineux (photocoagulation infrarouge) ou un faisceau laser. Des rechutes se produisent dans tous les cinq cas.
  3. Cryodestruction avec de l'azote liquide.
  4. L'application d'anneaux en latex est utilisée pour les nœuds tombés. L'arrêt de la nutrition de la paroi s'accompagne d'un froissement et d'un séchage du tissu. Efficace chez 90% des patients.
  5. La méthode de choix est la ligature de la jambe du nœud et le flashage de la branche artérielle. Ils sont utilisés pour éliminer les symptômes chez les patients affaiblis et âgés.

L'inconvénient des trois premières méthodes est la nécessité d'une reconduction.

L'indication d'une hémorroïdectomie classique est des saignements répétés, des maladies concomitantes du rectum et du périnée.

Que se passera-t-il s'il n'est pas traité?

Il convient de garder à l'esprit que la deuxième étape de la pathologie s'est développée en raison du manque de traitement aux premiers signes. Si vous ne continuez pas à suivre une thérapie, les hémorroïdes se présentent sous les formes compliquées suivantes:

  • les nœuds s'enflamment plus souvent, à la fois externes et internes,
  • les saignements contribuent au développement de l'anémie (anémie) avec des symptômes supplémentaires sous la forme de maux de tête, de faiblesse, de vertiges, pour compenser la perte de sang et restaurer la numération sanguine n'est pas facile,
  • la violation et la stagnation provoquent une thrombose veineuse, donnent à la clinique une urgence aiguë, nécrosent les tissus du nœud,
  • un traumatisme muqueux provoque des fissures rectales, un manque de prévention des exacerbations, une inflammation non traitée des nodules passe dans les tissus environnants, le patient est conduit en chirurgie avec une paraproctite aiguë, une septicémie.

Ces conditions peuvent non seulement affecter la santé, mais aussi menacer la vie du patient.

La deuxième étape des hémorroïdes permet de choisir une méthode de traitement efficace et d'empêcher la poursuite de la progression de la pathologie. La réticence à montrer au médecin une zone intime affecte gravement l'issue de la maladie. Dans ce cas, une timidité excessive menace la capacité de travailler et est dangereuse pour la santé.

Chez les femmes

Chez les femmes, les hémorroïdes surviennent souvent au milieu du stress. Par conséquent, le médecin peut également prescrire des sédatifs. Les principales méthodes de thérapie sont les mêmes.

Si une femme traite des varices dans ses jambes en même temps, il est préférable d'utiliser une pommade à usage externe et, pour les suppositoires, à utiliser des bougies pour éviter un surdosage.

Le traitement des femmes enceintes est effectué avec prudence, en particulier aux premier et troisième trimestres. De nombreux médicaments sont absorbés dans la circulation sanguine et peuvent nuire au fœtus.

L'utilisation fréquente de lavements peut provoquer une fausse couche. Par conséquent, pour les femmes enceintes, les principales méthodes seront les ajustements de l'alimentation et du mode de vie, l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires légers.

Comment traiter?

Pour le rendre aussi efficace que possible, les conseils du médecin doivent être strictement respectéset n'arrêtez pas de prendre les médicaments lorsque les symptômes disparaissent.

Le traitement des hémorroïdes de stade 2 sans chirurgie est long et peut prendre plusieurs mois.

Habituellement, sans pilules, sont prescrits:

  • Troxevasin, Detralex, qui améliorent le tonus vasculaire, éliminent leur fragilité et empêchent la formation de nouveaux ganglions.
  • Pour réduire l'inflammation et soulager la douleur, le médecin peut prescrire des analgésiques et des anti-inflammatoires - Diclofenac, Ibuprofène.

Le traitement topique est utilisé pour soulager les symptômes, mais presque toujours en combinaison avec des pilules.

Onguents efficaces pour les hémorroïdes 2 étapes:

La pommade pour hémorroïdes aide à soulager l'inflammation, à améliorer la circulation sanguine et l'état des vaisseaux sanguins, adoucit, facilite les selles et prévient les dommages aux ganglions.

Le traitement des hémorroïdes du stade 2 avec des bougies est une option plus pratique, surtout si les nœuds sont situés à l'intérieur à une profondeur considérable.

Quelles bougies sont les meilleures - le spécialiste détermine, en fonction des plaintes du patient, l'examen et l'évaluation de l'état.

  • La proctosédine réduit la douleur et soulage l'enflure,
  • La prednisolone soulage la douleur et les brûlures,
  • L'hépatrombine G réduit la thrombose.
  • Pour arrêter les saignements, des bougies contenant de l'adrénaline sont utilisées.

Le blocage novocainique avec hémorroïdes stade 2 est rarement pratiqué, uniquement si d'autres médicaments ne soulagent pas la douleur. Cette procédure doit être effectuée par un professionnel expérimenté.

Pour améliorer l'état général et accélérer la récupération, un proctologue peut prescrire des laxatifs pulmonaires et des médicaments pour améliorer la microflore intestinale. Ils améliorent l'état de la muqueuse, facilitent les selles, la rendant moins douloureuse.

Traitement à domicile

Pour le traitement des hémorroïdes de stade 2 à domicile, des méthodes alternatives sont utilisées:

  1. Bains sédentaires avec décoctions et infusions d'herbes anti-inflammatoires (pas chaud, la température de l'eau ne doit pas dépasser la température corporelle. Trop froid n'est pas non plus une option, car il est possible de provoquer une inflammation des cônes).
  2. Microclysters utilisant des décoctions et des infusions de camomille, d'ortie. Des lavements à l'huile (olive, paraffine liquide) sont également utilisés. Le volume du lavement ne doit pas dépasser 100 ml. Il est mis après un nettoyage ou une selle naturelle. Dans certains cas, un lavement à l'huile est utilisé pour la constipation afin de faciliter les selles. Ne pas faire avec des saignements graves et une inflammation.
  3. Le traitement des hémorroïdes au stade 2 à domicile implique un régime (maximum de fibres, légumes et jus frais, un minimum de glucides légers et de pâtisseries), et l'utilisation de décoctions à base de plantes - anti-inflammatoires et hémostatiques. La même camomille et l'ortie seront utiles.

Manière opérationnelle

La voie opératoire est intéressante en ce sens qu'il n'y a aucun risque de rechute. Mais il ne faut en aucun cas se précipiter pour recourir immédiatement à des méthodes radicales de guérison.

Habituellement, la chirurgie n'est effectuée que sur des indications spéciales et dans des cas très avancéslorsque les mesures invasives et médicales ne sont plus utiles.

Pour les hémorroïdes internes de stade 2, l'excision radicale est rarement utilisée. Et la récupération après la chirurgie est assez longue.

Conclusion

Les hémorroïdes sont une maladie rectale assez courante chez les hommes. S'il n'est pas traité, il progresse et des étapes initiales aux plus négligées.

Pour éviter la détérioration du tableau clinique, vous devriez consulter un médecin dès que possible. N'oubliez pas que le meilleur remède contre les hémorroïdes est la prévention.

Une bonne nutrition, l'absence de mauvaises habitudes - c'est la clé d'un intestin sain.

Laxatifs

Laxatifs - indiqués pour les formations hémorroïdaires externes et internes, normalisent les selles, le péristaltisme et préviennent la constipation.

Nom du médicamentCoût en roubles
PhytomucilPoudre - 278
BisacodylPilules - 12
NormaseSirop - 256
MucofalkGranulés pour suspension - 1374
DufalacSirop - 234

Immunomodulateurs

Immunomodulateurs - médicaments qui activent l'immunité au deuxième stade des hémorroïdes, contribuant au renforcement général du corps.

Nom du médicamentCoût en roubles
PolyoxidoniumPilules - 350
EsculusGouttes homéopathiques - 605
Traumeel CPilules - 310
Gouttes homéopathique - 477

Bougies et onguents

Influencer la cause des hémorroïdes est nécessaire de manière globale. Les agents externes pour le traitement des hémorroïdes du 2e degré font partie de la thérapie générale, ils ont leurs avantages: facilité d'utilisation à domicile, universalité d'exposition aux ganglions de toute localisation, absence d'irritation de la muqueuse gastro-intestinale.

Le tableau présente les principaux représentants des groupes.

Phlébotonique (angiotonique, venotonique)

Phlébotonique - médicaments externes qui tonifient les vaisseaux de la région anorectale au niveau local - la base de toute thérapie pour les hémorroïdes de tout stade.

Nom du médicamentCoût en roubles
TroxérutinePommade - 60
AescusanPommade - 250
TroxevasinPommade - 322
RectActiveBougies - 250
Ginkor ProctoSuppositoires - 250
Gel Ginkor - 485
Proctis MBougies - 450
Hamamelis DNSuppositoires - 100
Pommade aux Hamamélis - 33
Lingettes imprégnées - 66
Procto-glivenolBougies - 334
Liniment - 360
IndovazinPommade - 243
Gel EssavenLiniment - 1600

Analgésiques

Antidouleurs (anesthésiques) - les médicaments sont indiqués pour le soulagement de la douleur, qui devient l'un des principaux symptômes des hémorroïdes du deuxième stade, rectales ou externes.

Nom du médicamentCoût en roubles
AnestezolBougies - 80
Néo-AnuzolSuppositoires - 79
SoulagementBougies - 380
Liniment - 375
UltraproctSuppositoires - 620 roubles
Pommade - 180
BezornilLiniment - 370 roubles

Caillots de sang

Anticoagulants - utilisés pour résoudre les caillots sanguins hémorroïdes déjà formés et empêcher l'apparition de nouveaux. La substance active est l'héparine.

Nom du médicamentCoût en roubles
HepazoloneSuppositoires - 25
Hépatrombine GBougies - 170
Pommade - 165
NigepanSuppositoires - 190
SinkumarPilules - 460
HéparinePommade - 35
Heparoïde ZentivaLiniment - 175
Lyoton 1000Pommade - 322

Hémostatique

Hémostatiques - médicaments qui arrêtent les saignements avec des hémorroïdes compliquées de stade 2, empêchant l'infection secondaire, l'anémie.

Nom du médicamentCoût en roubles
Relief, Relief AdvanceSuppositoires - 435
Pommade - 170
ProstopinBougies - 526
L'adrénalineSuppositoires - 40
NatalsideBougies - 330
Hemo ProSuppositoires - 370
Troxerutin vramedLiniment - 38

Médicament désinfectant

Les antiseptiques sont des médicaments qui préviennent l'infection secondaire de la peau et des muqueuses par des hémorroïdes internes ou externes du deuxième degré, désinfectant le derme de la zone anorectale.

Nom du médicamentCoût en roubles
BetiolSuppositoires - 65
IchthyolBougies - 70
Pommade - 110
Huile d'argousierSuppositoires - 70
Bougies au CalendulaBougies - 95
Bougies d'arbre à thé - allergènesSuppositoires - 200

Régénérant, cicatrisant

Guérison - montré à n'importe quel stade 2 de la localisation des hémorroïdes, stimule la régénération des tissus rectaux en cas de dommages aux nœuds par les masses fécales.

Nom du médicamentCoût en roubles
Bougies à la glycérineBougies - 160
SalofalkSuppositoires - 529
Propolis DNBougies - 270
SolcoserylPommade - 369
Gel - 450
MéthyluracileSuppositoires - 40
Pommade - 49

Options de traitement pour les hémorroïdes de stade 2 avec des techniques mini-invasives

Si la thérapie conservatrice n'apporte pas les résultats souhaités ou si les hémorroïdes sont compliquées par une thrombose, une atteinte des ganglions, les proctologues recommandent l'utilisation de techniques mini-invasives:

  • couper le site avec un faisceau laser puis sceller la plaie est utilisé pour les grands cônes externes et internes simples,
  • la ligature du latex n'est indiquée que pour les hémorroïdes internes - un anneau spécial est placé sur la jambe du nœud, puis resserré, à l'exception de la cavité variqueuse du flux sanguin normal,
  • sclérothérapie - l'introduction directe sur le site d'un médicament spécial qui colle les parois d'une formation de varices, la privant de nutrition, suivie de sclérothérapie et de mort, est utilisée pour toute localisation d'hémorroïdes,
  • pour les petits nodules hémorroïdaires multiples, la photocoagulation infrarouge est utilisée - traitement de la zone affectée, ce qui provoque la coagulation des protéines dans les parois des vaisseaux alimentant la cavité, suivi d'un séchage et de la formation de varices disparaît.

Deux autres méthodes d'opérations douces sont rarement utilisées:

  • désertification - bandage des artères qui alimentent en sang les cônes variqueux, avec leur mort ultérieure - en raison du manque d'équipement coûteux,
  • cryothérapie - congélation de l'hémorroïde avec de l'azote liquide - en raison du risque de nécrose des tissus voisins.

Les techniques mini-invasives sont réalisées en ambulatoire, sans recours à l'anesthésie (anesthésie locale maximale). L'ensemble de la procédure ne prend pas plus d'une demi-heure, la rééducation n'est pas nécessaire. Moins - la possibilité d'une rechute de la maladie.

Traitement chirurgical

Au deuxième stade des hémorroïdes, la chirurgie classique n'est pratiquement pas utilisée. Dans de rares cas, selon les indications, le proctologue peut proposer une excision radicale des ganglions par hémorroïdectomie ou hémorroïdopexie. Cela garantit une guérison complète sans rechute:

  • l'hémorroïdectomie ou la chirurgie de Milligan-Morgan est une excision radicale des ganglions avec la muqueuse sans suturer la plaie,
  • il y a des variétés de cette opération, lorsque la plaie est suturée, et les nœuds sont excisés sans enlever la muqueuse,
  • hémorroïdopexie ou chirurgie de Longo - l'ablation d'une partie de la muqueuse rectale située juste au-dessus de la ligne dentée, suivie d'une gorgée des ganglions hémorroïdaires dans la plaie, ce qui perturbe leur nutrition, conduit au remplacement du tissu ganglionnaire par du tissu conjonctif.

Il existe de nombreux inconvénients, les principaux étant les traumatismes, les grandes pertes de sang, les complications fréquentes et la longue récupération.

Correction du mode de vie, alimentation

Au deuxième stade des hémorroïdes - c'est un menu quotidien et une routine quotidienne. Il faut oublier les mauvaises habitudes, mener un style de vie mobile, marcher davantage, faire du sport (pas des sports motorisés) et danser.

Vous devez apprendre à contrôler le stress. Soyez amical. N'oubliez pas la constipation psychogène et ses conséquences.

Enfin, les aliments doivent être équilibrés, fractionnés, en petites portions, cuits à la vapeur, au four ou cuits sur la cuisinière. Rien de tranchant, acide, salé, fumé, gras - excluez tout ce qui irrite les intestins et provoque la constipation.

Prévention de la progression des hémorroïdes stade 1, 2

Sous la prévention des hémorroïdes 1 et 2 degrés comprendre:

  • réduire la charge sur le tube digestif en équilibrant l'alimentation quotidienne,
  • en l'absence de selles régulières - l'utilisation de laxatifs,
  • interdiction d'haltérophilie
  • marche, natation, danse, ski,
  • contrôle du poids
  • régime alimentaire approprié (40 ml pour 1 kg de poids),
  • examen médical annuel.

Le bon régime du jour, l'absence de mauvaises habitudes, une alimentation équilibrée réduit le risque de développer des hémorroïdes du 1er degré, sa transition vers le second. Les venotoniques prophylactiques réduisent la fréquence des rechutes.

Laissez Vos Commentaires